A l'origine, le 181 rue Ordener était un relais fréquenté par les cochers de fiacres et s'appelait "Chez Mimi".

Ce restaurant du 18ème arrondissement, fut crée en 1946 par Félix et Germaine Frézet (une authentique cuisinière lyonnaise), arrivés de Lyon où ils tenaient un cordial “Bouchon” à l'enseigne prometteuse : “Aux Produits des Vignerons Réunis". "Papa Frézet" trônait au comptoir et "Maman" s'activait aux fourneaux.

A la carte, choux farcis aux tourteaux, bar en feuilleté, gâteau au potiron, foie gras et Gravelax maison pouvaient y être dégustés, une cuisine traditionnelle réalisée avec de nombreux produits nobles et frais.

A cette époque la maison offrait également un service de vente à emporter.

En 1958, le bistrot initial fut doublé d'une spacieuse salle à manger dont les larges baies plongeaient sur un jardin fleuri.

 

Leur fils Claude Frézet et son épouse Lucienne surent conserver, une fidèle clientèle d'amateurs de vraie cuisine traditionnelle qui contestaient la suprématie et l'arrogance de la "nouvelle cuisine". A leur retraite, ils choisirent Christian Marie pour leurs succéder.

De 2000 à 2012, l'établissement changea de propriétaire, et fut dirigé par Pascal et Chantal Lorin sous le nom «Paris Bohème».

Depuis le 2 avril 2012 il a été repris par François Heyd et Pascal Mousset, et renommé Chez Frezet pour redonner au lieu son âme d'antan et à sa cuisine authentique de marché ses lettres de noblesse.